Lauréat CAP
EXPORT 2012

KIJANA TOURS OUVERT AU MONDE !

KIJANA TOURS visitera ses partenaires au : Road Show sur Madagascar à Riga du 12 Septembre, Road Show sur Madagascar à Moscow du 14 Septembre, IFTM TOP RESA à Paris en du 26 au 29 Septembre 2017, SIVT Montréal du 22 octobre
 
Road Show

Kijana news

TOURISME DURABLE

A l’occasion de l’année internationale du Tourisme durable pour le développement, le gérant de KIJANA TOURS a participé à une conférence sur l’impact de l’énergie sur l’environnement.
 
 

Sambatra 2014
Nos circuits ont évolués depuis la création de l'agence

Kijana

….Kijana Tours organise des voyages à Madagascar et aux Comores et  partage ses goûts de voyages de qualité, proches de la nature et de la population, permettant ainsi de mieux apprécier les sites de beauté exceptionnelle sur les deux îles.
Depuis sa création en 2006, Kijana répond aux aspirations des voyageurs venant d’horizons différents et intéressés par des thèmes aussi variés que précis : observation de la nature, colonie de vacances, randonnées, raids en 2CV, expéditions en 4x4,...

Le plaisir de donner le choix : « à la carte »

Nos longues années d’expériences sur terrain, la couverture des 21 sur les 22 régions de Madagascar dans nos offres, nous permettent de proposer des circuits « à la carte ». Ce que la nature, le paysage et nos moyens matériels nous offrent  nous permet de réaliser avec soin, amour et minutie, le circuit et l’activité de votre choix, sans perdre de vue notre gage de qualité reposant sur votre bien-être et votre sécurité.


Equipe

Motivée par l’esprit positif Kijana,…
…cette équipe aime partager, sais écouter et continue d’innover.
…dans la rigueur de qualité qu’exige un voyage.

Elle est investie par cette force que procurent les sourires des malagasy et rayonne de joie à travailler avec Kijana et non pour Kijana

RAZAFIMAHATRATRA Lanto

Lanto est un passionné de voyages et de photographie. Diplômé en Etudes supérieures en Tourisme et de Licence en Entrepreneuriat, il a parcouru plusieurs régions de la Grande Ile à pied, en vélo et en 4x4 depuis 1994 pour partager sa passion de la nature et de la culture Malagasy aux touristes de différentes nationalités. Ayant fondé KIJANA TOURS en 2006, il aime les idées novatrices et le goût du risque : Le premier malgache à avoir organisé un raid en 2CV en 2012. Il communique en français et anglais.

Mika Kiady

Titulaire de diplôme supérieur en tourisme, Mika a d’abord suivi une formation en Histoire à l’Université d’Antananarivo. Passionné de la culture et de civilisation, il a assisté les animateurs des groupes de colonies de vacances durant son stage chez Kijana Tours. Maintenant, il est Responsable de la Réservation Groupe et des circuits à la carte à Madagascar ainsi que de la branche tourisme durable de KIjana Tours. Il communique en français et anglais.

RAKOTOMANANA Tianasoa Verohanitra

Titulaire de diplôme de gestion et de Management, elle s’occupe de la gestion administrative et financière du groupe. A ses débuts, elle s’est occupée pendant trois ans,  de la logistique au sein de Kijana avant de se dédier à la direction Administrative et financière. Maintenant, elle centralise également la location de voiture à Madagascar au sein de KIjana Tours.

Chauffeurs et guides

Titulaire de diplôme supérieur en tourisme, Mika a d’abord suivi une formation en Histoire à l’Université d’Antananarivo. Passionné de la culture et de civilisation, il a assisté les animateurs des groupes de colonies de vacances durant son stage chez Kijana Tours. Maintenant, il est Responsable de la Réservation Groupe et des circuits à la carte à Madagascar ainsi que de la branche tourisme durable de KIjana Tours. Il communique en français et anglais.

Circuits

Antananarivo / Antsirabe / Descente de Tsiribihina / Morondava / Tsingy de Bemaraha / Belo sur mer / Andavadoaka / Salary / Tuléar / Parc National de l’Isalo / Fianarantsoa

Un circuit dénommé aussi la boucle Ouest, partant de la Capitale au centre en passant par le fleuve de Tsiribihina en chaland, puis les tsingy de Bemaraha à pied, classé Patrimoine de l’Unesco. Ensuite, les 4x4 suivent un parcours côtier jusqu’à Tuléar passant de village en villages de pêcheurs, sans oublier la plus vaste forêt de baobabs du monde. Enfin, les voitures remontent les belles régions montagneuses Betsileo jusqu’à Tana. Circuit sans vol intérieur.

Antananarivo / Andasibe / Pangalanes / Tamatave / Sainte Marie / Mananara / Maroatsetra / Masoala / Antananarivo

La partie orientale luxuriante dévoile en 15 jours la beauté de sa nature : réserve de lémuriens à Andasibe, le Palmarium au bord du lac Ampitabe, l’îlot d’Aye aye à Mananara, la migration des baleines entre juillet et Septembre.  Mais elle revêt aussi un aspect culturel attrayant : le marché aux fruits, le canal des Pangalanes et le transport fluvial, le marché aux épices de Tamatave, Sainte Marie autrefois repère de pirates.

Antananarivo / Majunga / Lac Kinkony / Boeny Aranta / Ankarafantsika / Analalava / Radama / Ankarana
/ Diego / Antananarivo

La partie orientale luxuriante dévoile en 15 jours la beauté de sa nature : réserve de lémuriens à Andasibe, le Palmarium au bord du lac Ampitabe, l’îlot d’Aye aye à Mananara, la migration des baleines entre juillet et Septembre.  Mais elle revêt aussi un aspect culturel attrayant : le marché aux fruits, le canal des Pangalanes et le transport fluvial, le marché aux épices de Tamatave, Sainte Marie autrefois repère de pirates.

Antananarivo / Fort Dauphin / Lavanono / Itampolo / Anankao / Tulear

Le Sud profond, au pays du bush épineux, territoires des pasteurs et des pêcheurs. Là où le temps semble s’être arrêté pour conserver une culture marquée par la pensée ancestrale : les tombeaux colorés ou à totem, les pirogues à balanciers et à voiles, l’adaptation au manque d’eau, les us et coutumes qui font de ces ethnies une fascinante rencontre. La nature quant à Elle s’exprime en superlatif : 95% des plantes endémiques à Madagascar, tortues, lémuriens les plus rares et unique au monde, ou encore barrière corallienne abritant de beaux coquillages,…

Randonnées

Randonnée dans l’Andringitra

Un circuit dénommé aussi la boucle Ouest, partant de la Capitale au centre en passant par le fleuve de Tsiribihina en chaland, puis les tsingy de Bemaraha à pied, classé Patrimoine de l’Unesco. Ensuite, les 4x4 suivent un parcours côtier jusqu’à Tuléar passant de village en villages de pêcheurs, sans oublier la plus vaste forêt de baobabs du monde. Enfin, les voitures remontent les belles régions montagneuses Betsileo jusqu&rL’Andringitra offre aux amoureux de la marche, les possibilités diverses sur des sentiers balisés arpentant de palier en palier ce vieux massif granitique jusqu’au deuxième point culminant de Madagascar, à 2658m d’altitude. Les panoramas s’ouvrent sur une variété de paysages inouïes : cascade sacrée (la chute « mâle » et la chute « femelle »), la forêt humide sur son versant à l’Est et la savane à l’Ouest, palmiers, oiseaux, lémuriens, tous les ingrédients qui y font d’un trekking une vraie découverte et un dépaysement. Les sites de campement sont aménagés permettant de nous approvisionner en eau et d’avoir des abris pour la cuisine. Les porteurs faisant partie de la population Betsileo et Bara Bory constituent une équipe soudée et expérimentée pour faire de votre randonnée un de vos meilleurs souvenirs.

Randonnée dans le Vakinankaratra

Une région volcanique très cultivée ayant laissé des vestiges de son passé géologique tumultueux : collines de coulées de laves, sources thermales et lacs de cratère dont certains abritent des légendes. Les paysans se feront le plaisir de partager des moments de rencontres mémorables dans un paysage de rizière en terrasse de cascade et de village en terre rouge à toit de chaume. Nous privilégions les hébergements chez l’habitant et la cuisine de terroir.

Tourisme durable



Le fondateur de Kijana a partagé son temps entre l’encadrement de groupes et l’organisation de voyages au bureau pendant 12 années. Cette expérience sur terrain lui a permis de transmettre à l’équipe ses connaissances sur la richesse de la nature, l’enjeu de l’écotourisme à Madagascar, mais aussi le regard sur l’évolution, la pression et la menace qui pèsent sur ces écosystèmes.

L’avenir de l’écotourisme repose sur la conscientisation de toutes les parties prenantes du Tourisme en général, mais en attendant qu’elles soient toutes mobilisées, il faut de notre côté agir en interne. Cela commence par responsabiliser notre équipe puis, celle des communautés de base.

Kijana essaie de les intégrer au maximum dans son circuit : nous prenons obligatoirement des guides locaux ou des pisteurs du village à proximité des parcs ; et pour les trekkings, des porteurs. Nous priorisons également les structures qui intègrent les communautés de base dans un processus plus large comme la gestion communautaire d’un écolodge, les boutiques artisanales à gestion équitable, buvette ou maison d’hôtes dans ce même état d’esprit.

Dès que nous pouvons soutenir la construction d’école ou de puits ou d’autres actions visant le développement local du village, nous essayons de comprendre, de vérifier la durabilité du projet puis aidons dans la mesure de nos moyens. C’est un écotourisme aisé, accessible facilitant des gestes simples qui engendrent des résultats durables, qui nous séduisent beaucoup. Puis, nous partageons nos idées et suggestions sur des structures plus élargies.

Vohimana forêt de l’Est et Vohibola

Vohimana se situe sur la partie Orientale de Madagascar, à seulement environ 160 km de la Capitale. Caractérisée par la forêt pluviale de type tropical, cette réserve illustre une des réussites de l’intégration de la population locale dans la gestion de son Patrimoine naturel et culturel. Les bungalows construit en matière végétale en style Betsimasaraka ethnie de l’Est, sont gérés par l’Association Villageoise MERCI VOHIMANA, un atelier d’artisanat met en valeur les talents des femmes du village et permettant de soutenir leur effort dans la conservation de la forêt.
Vohibola, pour sa part, se trouve sur une langue de sable entre l’Océan indien et le lac lagunaire Ampitabe. Sa forêt est un des rares vestiges de la forêt primaire de basse altitude de l’Est. La communauté de base participe au développement de l’écotourisme en organisant des repas typiques dans un chalet a vue sur mer lui appartenant, en proposant les colliers et produits artisanaux à base de vannerie. Les pépiniéristes, les piroguiers ainsi que les guides locaux sont tous issus de cette communauté participant à la protection de la forêt.

Observation de la nature

Oiseaux

Les observateurs d’oiseaux trouvent à Madagascar une qualité exceptionnelle d’observations : sur les 284 oiseaux, sans paraître nombreux, on compte 36 genres endémiques, 4 familles entières endémiques, et compte tenu de la surface de Madagascar, figurant en quatrième position dans le monde, seules 3 espèces d’oiseaux introduites ont pu établir une population pérenne. 

Certains oiseaux à Madagascar sont spécifiques dans leur comportement primitif, d’autres font encore leur nid par terre, voire sous terre. D’autres rappellent tellement la théorie de la spéciation radiative ou explosive de Charles Darwin. Les espèces malgaches de la plus grande à la plus petite, au sein de chaque famille, ont rempli des niches écologiques occupées par d’autres espèces sur les autres continents.

Sur les 81 espèces migratrices, 9 d’entre elles nichent à Madagascar. Sur les 209 espèces nicheuses, 109 sont endémiques à Madagascar (52%), Seulement 9 % des espèces forestières peuvent vivre en espace ouverte. Cela explique la fragilité de l’ornithologie à Madagascar, étroitement liée à la sauvegarde de la forêt et 97 % de ces espèces forestières sont endémiques à Madagascar.  Au niveau des rapaces, il existe deux fois plus d’espèces forestières que d’espèces de savane.

Ce qui donne une importance incomparable à l’observation d’oiseaux à Madagascar et aux Comores.

Circuit Primatologie

Venir sur une terre qui abrite le tiers des familles des primates du monde entier est un privilège que nous vous offrons. L’encadrement par des guides passionnés pour observer les lémuriens dans leur milieu naturel, du plus grand, 7 kg jusqu’au plus petit, 40 g, vous verrez une panoplie de variétés ayant chacune, des tailles, couleurs et des comportements sociaux différents.

Nous n’arriverons pas à découvrir toutes les 86 espèces qu’au bout de plusieurs mois, mais nous ferons tout le possible pour voir les plus représentatifs de chaque famille dans différentes régions : au moins 20 espèces en 15 jours.

Un voyage qui nous fait visiter du Nord au Sud Madagascar doté d’une beauté naturelle reconnue des voyageurs. Une logistique sérieuse vous facilitera l’approche de ces animaux fabuleux, tantôt sacrés, tantôt maudits par une tradition ethnique curieuse.

Car ce voyage ne nous éloigne pas des hommes, ces primates supérieurs autrefois  dangereux deviendront leur meilleur ami grâce à l’écotourisme.

Observation de Baleines

Les baleines à bosse, ou Megaptera venant de l’Antarctique effectuent des transhumances régulières entre Juillet et Septembre dans les eaux chaudes du Lagon de Tuléar, de Sainte Marie, de Nosy Be et de Mohéli aux Comores pour mettre bas ou s’accoupler. A bord des bateaux à moteur, ou même à partir de la plage, des spectacles hors du commun s’offrent à nos yeux : les chants, les sauts impressionnants des grands mâles, l’initiation par leur mère des baleineaux avant leur retour sur le chemin ancestral vers le pôle Sud.

Herpétologie

Une approche nouvelle que nous avons développée est l’observation des reptiles dans leur milieu naturel. Les forêts sèches, ou tropicales humides et épineuses abritent toutes des espèces endémiques.


Leurs couleurs sont fantastiques, leurs aspects sortent souvent d’un décor digne d’un film du Jurassique Park. Leur parenté à des cousins très lointains d’Amérique du Sud est tout aussi curieuse.

Nos circuits ont évolués depuis la création de l'agence

Organisation de mariage

Pour ceux qui veulent faire du ce moment unique mémorable et original, KIJANA   organise des mariages dans l’esprit malgache ou comorien. 

Le mariage dans la culture dans ces deux pays revêt une sagesse peu connue des étrangers : les discours, les dots, les mets sont d’autant de richesses qui méritent d’être partagées aux invités d’honneur.

 Ce que seront les vôtres. Nous avons une équipe de Wedding planner, photographes,  cameramen, orateurs/ traducteurs, décorateurs, stylistes, musiciens traditionnels ou modernes, DJ’ pour faire de votre mariage une réussite.

Voyage de noce

Le voyage de Noce retient tout notre attention afin que le voyage à Madagascar ou au Comores soit véritablement le meilleur souvenir du nouveau marié.

Il doit permettre au couple de jouir du plaisir de la découverte de l’Ile tout en jouissant de ces moments précieux de complicité et d’intimité dans une ambiance de rêve, de surprise et de détente.

Ces attentions particulières nous sont familières.

Nos circuits ont évolués depuis la création de l'agence
Nos circuits ont évolués depuis la création de l'agence

Concept Kijana

Vous êtes nos voyageurs :

Passionnés de voyages, nous avons succombé sous le charme de Madagascar et Comores. Nos circuits ont évolué depuis la création de l’agence en 2006, mais ces deux sentiments ne nous ont jamais quittés….

…Nous voulons garder cette essence du voyage qui est celle du plaisir de la découverte et du dépaysement, de la rencontre teintée d’un peu de surprises, de ces petits moments de détente et de plaisir entre amis ou en famille.

Ils sont là pour vous interpréter la nature qui pourrait vous sembler à la fois étrangère et étrange. Bref, un Madagascar fascinant!


Comores

Composées de quatre Iles, dont une française, Mayotte, les Iles Comoriennes nous réservent de belles surprises : hautes en couleurs, riches en diversités et intensément traditionnelles. C’est ce caractère traditionnel et naturel qui nous a poussés à nous concentrer aux trois Iles Grande Comore, Anjouan et Moheli.

La Grande Comore

La Grande Comore, chargée d’histoires et de légendes, ayant connu successivement les invasions portugaises, arabes et françaises, est devenue un grand carrefour du commerce de la partie Nord de l’Océan Indien entre les IX et XIX siècles. Royaumes, Sultanat, Piraterie, Colonisation y ont tous laissé des traces de splendeur, de décadence, de renouveau et de mutation. Elle est aussi la plus jeune des Iles Comores ayant connu un volcanisme récent et encore actif, la dernière explosion a eu lieu en 1977. Ce qui donne un aspect particulier à l’Ile, dominée par les roches noires volcaniques, contrastant avec la mer bleue turquoise et avec les éclats blancs des vagues, lui conférant une allure d’Ile tropicale volcanique charmante. Elle ne comporte peu de cours d’eau, ce qui la différencie des autres Iles, ses habitants comptent sur les nappes phréatiques finement filtrées par les roches volcaniques. Beaucoup de monuments sont encore debout : places publiques, N’gomé ou muraille de protection de la ville, sans parler des mosquées ; en résumé, la Grande Comore est véritablement vouée à la compréhension culturelle de l’Ile surtout, quand on croise la célébration d’un grand mariage, un évènement très festif qui peut durer une semaine pour tout un village.

Mohéli

Mohéli ou « Ile nature », a su garder l’état sauvage de sa nature unique. Elle a un charme naturel hors du commun : montagne, mangrove,  plages de sable blanc, Ilots inhabités, forêt primaire, faune et flore encore conservées : les grandes chauves souris Living stone ; on croise encore les tortues vertes venir pondre sur les plages tranquilles. Elle donne un air plus reculé de la civilisation moderne que les deux autres Iles, ce qui lui fait aussi son charme. La population est fortement rurale et a un sens de l’hospitalité.

Nos circuits ont évolués depuis la création de l'agence
Nos circuits ont évolués depuis la création de l'agence

Anjouan

Anjouan est une Ile née d’un volcan sous marin plus ancien. Les cours d’eau sont riches, la montagne forme une grande barrière aux nuages et la pluie y est plus fréquente. Ce qui permet une agriculture plus riche que sur les autres Iles. Ici, la facette rurale des Comores est plus accentuée : culture de bananes, de girofle, de vanille, de cacao, d’ylang ylang, d’orange, de manioc,…L’ambiance des médinas est sympathique et les marchés très colorés. Anjouan comporte aussi des belles cascades et des chutes. La route qui traverse l’intérieur des terres, sinueuse et ombragée par une végétation luxuriante, vous rapproche de la nature comorienne laquelle abrite des espèces uniques à l’Ile. Mais, elle est aussi chargée d’histoires de conquête et de comptoirs arabes et a su garder l’empreinte d’une expansion bantoue précédant la naissance de la culture Swahili.